Billetterie Centre chorégraphique national d'Orléans : Réservez votre billet

Dancing Kids avec Anne Perbal : inscription

Dancing Kids avec Anne Perbal : inscription

  • Mer. 18 sept. de 14 h à 18 h + autres dates
  • Centre chorégraphique national d’Orléans - Orléans

Les mercredis de 14h à 15h
niveau éveil 5 – 6 ans
Par une approche ludique et créative, l’enfant découvre les fondamentaux de la danse : la relation à son propre corps, à l’espace, à la musique et aux autres.


Les mercredis de 15h à 16h
niveau initiation 7 – 9 ans
En privilégiant toujours le plaisir et la créativité, le cours d’initiation va développer l’habileté corporelle de l’enfant dans le mouvement dansé.


Les mercredis de 16h à 17h
niveau ado 10 – 15 ans
Le cours se compose d’exercices, de déplacements et de variations, qui vont permettre à l’élève d’acquérir les bases techniques de la danse contemporaine tout en développant la recherche de sensations, la prise de risque et le lâcher-prise.


Cours du samedi matin avec Sophiatou Kossoko - séance d'essai gratuite

Cours du samedi matin avec Sophiatou Kossoko - séance d'essai gratuite

  • Sam. 21 sept. de 11 h à 13 h
  • Centre chorégraphique national d’Orléans - Orléans

Le cours hebdomadaire s’adresse aux amateurs désireux de maintenir une pratique régulière de la danse contemporaine. À la fois technique et créatif, le cours du samedi matin est donné par le même artiste-intervenant tout au long du semestre.


Les cours du second semestre seront assurés du samedi 21 septembre 2019 au samedi 25 janvier 2020, 11h – 13h.
Certains cours seront exceptionnellement déplacés de 9h à 11h.
Inscription semestrielle (11 cours) : 100 €


Chorégraphe, Sophiatou Kossoko renouvelle ses processus créatifs en mettant en lien la danse avec d’autres disciplines artistiques, avec des musiciens en relation avec différentes cultures du monde. Dans ses pièces se confrontent et se rencontrent l’espace commun et l’espace intime, où le corps entre en jeu en tant que lien symbolique.


Sophiatou suggère d’une part la transmission d’une danse donnant une place importante à la musicalité du geste, ses transformations et ses appropriations. Visiter les notions d’ancrage, d’appuis, de vibration, de déséquilibre et de différentes qualités d’un mouvement. Explorer les différentes facettes de l’improvisation. Aller de manière ludique vers d’autres modes de perception du mouvement de la danse. D’autre part, il s’agira de créer des espaces d’écoute afin d’amplifier le ressenti.


Sophiatou Kossoko
a étudié la danse à la Doug Cruchfield school de Copenhague. Licenciée en Arts du spectacles parcours danse, elle poursuit ses études auprès de l’université Paris 8. Elle développe son activité au sein de la compagnie IGI créée en 2002 et implantée à Tours depuis 2012. Elle travaille avec des chorégraphes, auteurs, musiciens, plasticiens, chercheurs, chanteurs et metteurs en scène aux parcours pluriels (Gérard Gourdot, Bertrand Gauguet, Latifa Laâbissi, Ong Keng Sen, Jérôme Savary, Alvin Ailey). Elle reçoit la bourse à l’écriture Beaumarchais – SACD pour les pièces Mouvements-Lumières et Latactique du vautour. Elle chorégraphie Tchouraï solo pour Germaine Acogny en 2002. En octobre 2015, Olivier Dubois l’invite à participer au projet Danse Windows, où elle crée Allégorie. Sophiatou travaille actuellement à la reprise d’Habiter de Latifa Laâbissi.


Cours du samedi matin avec Sophiatou Kossoko : inscription

Cours du samedi matin avec Sophiatou Kossoko : inscription

  • Sam. 21 sept. de 11 h à minuit + autres dates
  • Centre chorégraphique national d’Orléans - Orléans

Le cours hebdomadaire s’adresse aux amateur.trice.s désireux de maintenir une pratique régulière de la danse contemporaine. À la fois technique et créatif, le cours du samedi matin est donné par le.a même artiste-intervenant.e tout au long du semestre.


Les cours du semestre seront assurés du samedi 21 septembre 2019 au samedi 25 janvier 2020, 11h – 13h.
Certains cours seront exceptionnellement déplacés de 9h à 11h


Chorégraphe, Sophiatou Kossoko renouvelle ses processus créatifs en mettant en lien la danse avec d’autres disciplines artistiques, avec des musiciens en relation avec différentes cultures du monde. Dans ses pièces se confrontent et se rencontrent l’espace commun et l’espace intime, où le corps entre en jeu en tant que lien symbolique.


Sophiatou suggère d’une part la transmission d’une danse donnant une place importante à la musicalité du geste, ses transformations et ses appropriations. Visiter les notions d’ancrage, d’appuis, de vibration, de déséquilibre et de différentes qualités d’un mouvement. Explorer les différentes facettes de l’improvisation. Aller de manière ludique vers d’autres modes de perception du mouvement de la danse. D’autre part, il s’agira de créer des espaces d’écoute afin d’amplifier le ressenti.


Journées Européennes du Patrimoine  - Visites guidées par l'équipe du Centre chorégraphique

Journées Européennes du Patrimoine - Visites guidées par l'équipe du Centre chorégraphique

  • Sam. 21 sept. de 14 h 30 à 15 h + autres dates
  • Centre chorégraphique national d’Orléans - Orléans

L'équipe du Centre chorégraphique vous invite à découvrir l'envers du décor. Une installation vidéo de films de danse vous accueille dans les différents espaces.
Samedi 21 septembre et dimanche 22 septembre de 14h à 18h au Centre Chorégraphique National d'Orléans


Gratuit, sur inscription
Visites toutes les demi-heures


14h : l’Âge d’Or de Eric Minh Cuong Castaing
14h25 : Grand Hôtel Barbès de Ramzi Ben Sliman
14h35 : Dedans ce monde de Loïc Touzé
15h10 : Entre-temps de Julien Gallée-Ferré
15h25 : Levée de Boris Charmatz et César Vayssié
15h40 : Novaciéries de (La)Horde
15h55 : Les Indes Galantes de Clément Cogitore
16h : l’Âge d’Or de Eric Minh Cuong Castaing
16h20 : Grand Hôtel Barbès de Ramzi Ben Sliman
16h35 : Dedans ce monde de Loïc Touzé
17h10 : Entre-temps de Julien Gallée-Ferré
17h25 : Levée de Boris Charmatz et César Vayssié
17h40 : Novaciéries de (La)Horde
17h55 : Les Indes Galantes de Clément Cogitore


Conférence dansée participative sur les danses sociales afro-américaines des années 1970 par la compagnie Engrenage[s]

Conférence dansée participative sur les danses sociales afro-américaines des années 1970 par la compagnie Engrenage[s]

  • Ven. 18 oct. à 19 h
  • Centre chorégraphique national d’Orléans - Orléans

Accompagnée du DJ One Up et des danseur.se.s Clémentine Nirennold, Cambo Houth, Marie Houdin, directrice artistique et chorégraphe de la compagnie Engrenage[s], nous invite à un tour ambianceur des danses sociales afro-américaines des années 1970. Les danses abordées sont : Funk : soul and funky step, locking, waacking Danses des second lines de la Nouvelle Orléans : top rocking Club : House, Hustle Bboying : top rock, footwork, freeze, tracks..


Dans le cadre du Week-end pour les adolescents Groove nation avec la compagnie Engrenage(s) : vendredi 18, samedi 19 et dimanche 20 octobre (ateliers, projection, battle, chill musical...)


Groove Nation : Week-end d’immersion danses afro-américaines avec la compagnie Engrenage[s]

Groove Nation : Week-end d’immersion danses afro-américaines avec la compagnie Engrenage[s]

  • 19 et 20 oct. 2019 de 10 h à 18 h
  • Centre chorégraphique national d’Orléans - Orléans

Samedi 19 octobre de 10h00 à 17h00, dimanche 20 octobre de 10h00 à 18h00


Le CCNO et Engrenage[s], sous la direction artistique de la chorégraphe Marie Houdin, proposent un week-end inédit autour des danses sociales afro-américaines 70’s dont font partie les danses hip hop. Danses sociales, danses urbaines, danses de club, des danses ancrées dans des héritages historiques : venez voir, pratiquer, vous imprégner de ces danses avec trois danseurs d’Engrenage[s]. Le temps d’un week-end, le CCNO devient une nation du groove en plein cœur d’Orléans. Du matin au soir, tous les studios du CCNO vont vibrer hip hop, funk, disco, house, brass band nola: come on and get down !


Stage de danse sur le travail d'Anne Teresa De Keersmaeker

Stage de danse sur le travail d'Anne Teresa De Keersmaeker

  • Sam. 26 oct. de 10 h à 17 h 30
  • Centre chorégraphique national d’Orléans - Orléans

Stage de danse pour amateurs et professionnels : initiation aux outils de composition d’Anne-Teresa de Keersmaeker avec Julien Monty, interprète d’Anne Teresa de Keersmaeker


Julien Monty est diplômé du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris en 1997. Il intègre le Ballet de l’Opéra de Nice, rejoint un groupe de danse-théâtre en Norvège : la B-Valiente Kompani. De retour en France, il rejoint le Ballet Preljocaj pour deux saisons. Plus tard, il travaille au Ballet de l’Opéra de Lyon où il aborde le travail de chorégraphes tels que Mathilde Monnier,William Forsythe ou encore Philippe Decouflé. Depuis 2001, il collabore avec François Laroche-Valière. Parallèlement, Julien Monty a cofondé en 2005 le Collectif Loge 22 à Lyon avec Marie Goudot et Michael Pomero, au sein duquel il travail en tant que chorégraphe. En décembre 2018, Julien Monty est venu au CCNO pour le projet Rush d’Ashley Chen.


Il intègre Rosas, la compagnie d’Anne-Teresa de Keersmaeker en 2011. Il créé avec elle Cesena, Vortex Temporum, Work/Travail/Arbeid, Mitten wir im Leben sind / Bach6cellosuiten et Cosi fan tutte pour l’Opéra national de Paris.


Pour cette journée de stage exceptionnelle à Orléans, il dévoile les outils de composition propre au travail d’Anne-Teresa de Keersmaeker : son rapport à l’espace, à la musique.


Samedi brunch avec Lenio Kaklea, en résidence au CCNO pour Encyclopédie pratique - Détours

Samedi brunch avec Lenio Kaklea, en résidence au CCNO pour Encyclopédie pratique - Détours

  • Sam. 2 nov. de 11 h à 13 h
  • Centre chorégraphique national d’Orléans - Orléans

Samedi 2 novembre, 11h-13h au CCNO
— 10€ / 8€, sur réservation


Lenio Kaklea est diplômée de l’École Nationale de Danse Contemporaine d’Athènes, du CNDC d’Angers et du master d’expérimentation en arts et politique dirigé par Bruno Latour à Sciences Po, Paris. En tant qu’interprète, elle collabore avec Alexandra Bachzetsis, Gerard & Kelly, Claudia Triozzi, François Chaignaud & CeciliaBengolea, Emmanuelle Huynh, Boris Charmatz, Moser & Schwinger, Fanny de Chaillé, Laure Bonicel et Hela Fattoumi & Eric Lamoureux. Depuis 2009, elle crée ses propres pièces chorégraphiques et elle a collaboré avec Lucinda Childs pour Deux • L (2013). En 2016, elle est la commissaire d’Iris, Alexandra, Mariela, Katerina et moi, une programmation autour de la production chorégraphique féminine athénienne.


Vendredi 8 novembre, 19h, au CCNO
Ouverture publique : Encyclopédie pratique - Détours
— Gratuit, sur réservation


Pour les danseurs professionnels : Stage avec Thomas Hauert

Pour les danseurs professionnels : Stage avec Thomas Hauert

  • Du 4 au 8 nov. 2019 de 11 h à 17 h
  • Centre chorégraphique national d’Orléans - Orléans

Pour les danseurs professionnels : Stage avec Thomas Hauert
du lundi 4 au vendredi 8 novembre 2019 au Centre Chorégraphique National d’Orléans


« Notre conscience ne peut se concentrer que sur peu d’éléments à la fois, alors que notre corps est en mesure de combiner un grand nombre d’informations dans une direction fluide, évolutive et créative. Pour inventer des coordinations inhabituelles plutôt que de recréer des schémas déjà inscrits dans notre corps, les participant.e.s utiliseront leur intuition physique et la créativité qui naît de circonstances purement physiques. Par l’improvisation avec un.e ou plusieurs partenaires, en échangeant des informations par le toucher, ce phénomène sera exploité pour créer des formes, des rythmes, des qualités de mouvements bien plus sophistiqués que ce que notre esprit pourrait imaginer.


Une autre partie du stage emmènera les participant.e.s à développer une chorégraphie (improvisée) de groupe qui se déploie sans l’intervention d’une autorité centrale. On expérimentera un système intégré, dynamique au comportement imprévisible, au sein duquel des participants initient un mouvement et d’autres réagissent à celui-ci, cette réaction déclenchant un autre mouvement à l’intérieur de la même structure ou initiant un tout nouveau développement. Puisant librement dans un répertoire partagé de principes physiques incorporés auparavant, les participants seront responsables de l’invention et de l’exécution de leur propre mouvement, mais aussi de la création et du développement des structures de groupe. Ils doivent adapter leur rôle individuel au sein d’une constellation dynamique dont les mécanismes se transforment en permanence. Le processus ressemble à un jeu, comme un sport d’équipe où il y a les principes de base (on touche le ballon avec tout le corps sauf les bras, on collabore pour mettre la balle dans le but opposé…), des règles du jeu et pour le reste chaque partie est improvisée. »


— Thomas Hauert
www.zoo-thomashauert.be


Sur inscription
Tarif : 600€
Possibilité de prise en charge AFDAS
Nombre de participants : 24 maximum
Horaires : du lundi au vendredi, 11h à 17h
Pour participer : CV, photos ou/et vidéos, courte lettre de motivation à stage@ccn-orleans.com
Date limite d’envoi : mardi 1er octobre 2019


Thomas Hauert
se forme en danse contemporaine à l’académie de Rotterdam (aujourd’hui Codarts) à partir de 1989. Il s’installe à Bruxelles en 1991 et danse dans la compagnie Rosas d’Anne Teresa De Keersmaeker. Il collabore ensuite avec David Zambrano, Gonnie Heggen et Pierre Droulers. En 1998, il fonde sa compagnie ZOO et leur premier spectacle, Cows in Space, reçoit deux prix aux Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis. Il a créé à ce jour près d’une vingtaine de spectacles. Thomas Hauert a également développé une méthode d’enseignement à partir de sa pratique chorégraphique. Il enseigne à P.A.R.T.S. à Bruxelles et donne des stages dans le monde entier. Thomas Hauert est artiste en résidence à Charleroi/Danses et artiste associé au Kaaitheater à Bruxelles. Son travail se développe à partir d’une recherche sur le mouvement, avec un intérêt particulier pour l’improvisation et la tension entre liberté et contrainte, individu et groupe, ordre et désordre, forme et informe.


Ouverture publique : Encyclopédie pratique - Détours de Lenio Kaklea

Ouverture publique : Encyclopédie pratique - Détours de Lenio Kaklea

  • Ven. 8 nov. à 19 h
  • Centre chorégraphique national d’Orléans - Orléans

Avec Encyclopédie pratique - Détours, j’ai rêvé d’une œuvre épique qui rassemblerait les techniques, les rituels et les formes de vie d’un bout à l’autre du continent européen. À travers notre relation intime au mouvement, je ferais apparaitre sur scène les paysages sociaux qui constituent notre présent. — Lenio Kaklea


Depuis septembre 2016, la chorégraphe Lenio Kaklea avec une équipe d’ecrivain·e·s et de chercheur·euse·s a rencontré les habitant·e·s de plusieurs villes européennes afin de collecter leurs pratiques. Au cours de son enquête, elle a rassemblé près de 600 récits révélant la diversité des habitudes, des rituels et des métiers qui constituent ces territoires. Dans cette nouvelle pièce de groupe, la chorégraphe, accompagnée de trois danseuses, propose un portrait du territoire européen. Elle explore les modes de transmission et de migration des gestes avec lesquelles on fait société.


Concept et chorégraphie Lenio Kaklea
Interprétation Jessica Batut, Nanyadji KaGara, Lenio Kaklea et Elisa Yvelin
Son Eric Yvelin
Lumières Florian Leduc
Costumes Alexia Caunille


Encyclopédie pratique - Détours sera créé le 22 novembre 2019 au TAP Poitiers dans le cadre de Traversées.


Lenio Kaklea
est diplômée de l’École Nationale de Danse Contemporaine d’Athènes, du CNDC d’Angers et du master d’expérimentation en arts et politique dirigé par Bruno Latour à Sciences Po, Paris. En tant qu’interprète, elle collabore avec Alexandra Bachzetsis, Gerard & Kelly, Claudia Triozzi, François Chaignaud & CeciliaBengolea, Emmanuelle Huynh, Boris Charmatz, Moser & Schwinger, Fanny de Chaillé, Laure Bonicel et Hela Fattoumi & Eric Lamoureux. Depuis 2009, elle crée ses propres pièces chorégraphiques et elle a collaboré avec Lucinda Childs pour Deux • L (2013). En 2016, elle est la commissaire d’Iris, Alexandra, Mariela, Katerina et moi, une programmation autour de la production chorégraphique féminine athénienne.


After work avec Eric Martin, interprète de la compagnie DCA- Philippe Decouflé

After work avec Eric Martin, interprète de la compagnie DCA- Philippe Decouflé

  • Mar. 12 nov. de 19 h à 21 h
  • Centre chorégraphique national d’Orléans - Orléans

Tarif à l’unité : 10 € / 8€ (Abonnés)


Plongez dans l’univers d’un chorégraphe invité au CCNO ou dans le cadre de la programmation danse de la Scène nationale. Ce moment de partage et de pratique est l’occasion d’expérimenter les processus d’écriture d’une pièce ou tout simplement de rencontrer la démarche d’un artiste.


Dans cet atelier, Eric Martin introduit le rapport à la composition des images, particulier à l’univers de Philippe Decouflé. Comment à partir d’images en mouvement, de captation, retranscrire une écriture dans un contexte particulier ? En abordant des matériaux du Solo Anatomie extrait de Decodex, c’est le rapport à la musique qui est exploré.


Après plus de dix ans de patinage artistique, Eric Martin commence la danse et rencontre Philippe Decouflé qui l’engage dans sa piète Triton en 1990. Suivra alors une collaboration de onze ans durant laquelle il participe aux Cérémonies des Jeux Olympiques de 1992, à Petites Pièces Montées, Decodex et Shazam! et à divers courts-métrages et publicités. Récemment pour la compagnie DCA-Philippe Decouflé, il intervient comme regard extérieur, costumier, assistant chorégraphique. Il a collaboré entre autres, avec les carnets bagouet, Vincent Dupont, Christian Rizzo, et Mathilde Monnier. Aujourd’hui Eric Martin est performeur. Il conçoit et réalise des costumes pour le spectacle vivant..


Spectacle Solo de Philippe Decouflé
Mardi 19, mercredi 20 et jeudi 21 novembre, 20h30, au Théâtre d’Orléans


Auditions pour adolescents entre 14 et 20 ans : re-création du spectacle "Jours étranges" de Dominique Bagouet avec Catherine Legrand

Auditions pour adolescents entre 14 et 20 ans : re-création du spectacle "Jours étranges" de Dominique Bagouet avec Catherine Legrand

  • Sam. 16 nov. de 14 h à 18 h + autres dates
  • Centre chorégraphique national d’Orléans - Orléans

"Jours Étranges" est une des pièces majeures de Dominique Bagouet, créée en 1990. Catherine Legrand, qui avait participé à sa création, revisite cette chorégraphie pour une re-création avec des jeunes d’Orléans.


Au son de cinq chansons de l’album Strange Days des Doors, devant deux murs d’enceintes pour seul décor, les « adolescents » interprètent pour nous une succession de tableaux qui brossent par petites touches les contours de leur identité collective. Ou l’adolescence décrite comme ce moment particulier où l’individu va peu à peu devoir émerger par et contre le groupe.


Durant ces deux jours d’auditions, Catherine Legrand prépare tout d’abord les jeunes à l’interprétation de différents extraits issus de Jours Etranges. Le groupe traverse ensuite des jeux propres à l’écriture de la pièce. À l’issue de ce week-end d’auditions, un groupe de 12 jeunes sera constitué pour la poursuite du projet. Les ateliers auront lieu en 2020 pendant les congés scolaires pour une présentation publique au Théâtre d’Orléans les 17 et 18 juin 2020.


Samedi brunch avec Daniel Linehan, chorégraphe et Anneleen Keppens, interprète de sspeciess

Samedi brunch avec Daniel Linehan, chorégraphe et Anneleen Keppens, interprète de sspeciess

  • Sam. 30 nov. de 11 h à 13 h
  • Centre chorégraphique national d’Orléans - Orléans

Samedi 30 novembre, 11h-13h au CCNO
— 10€ / 8€, sur réservation


Workshop avec Daniel Linehan et Anneleen Keppens
Au cours de cet atelier, les danseurs de la compagnie Hiatus partageront le matériel et les exercices issus de la création sspeciess. Nous explorerons les principes du corps en mouvement : respiration, circularité et vibration. Cet atelier prendra la forme d’un terrain de jeu pour cultiver attention et engagement envers notre propre corps ainsi qu’envers notre environnement.


Vendredi 6 décembre, 19h, au CCNO
Ouverture publique : sspeciess
— Gratuit, sur réservation


Ouverture publique : sspeciess de Daniel Linehan

Ouverture publique : sspeciess de Daniel Linehan

  • Ven. 6 déc. à 19 h
  • Centre chorégraphique national d’Orléans - Orléans

Pour sa nouvelle création, Daniel Linehan s’inspire des écrits du philosophe/écologiste Timothy Morton. La chorégraphie est guidée par les notions de coexistence et de symbiose. Cinq danseurs, dont Linehan lui-même, partagent la scène avec le musicien/performer Michael Schmid. Ensemble, ils prêtent corps, souffle et voix aux partitions chorégraphique et musicale de la pièce. Aucun élément dans un environnement ne peut demeurer dominant très longtemps. Persiste l’instinct d’émergence et de disparition. Dans sspeciess, Linehan créé une danse qui laisse place aux sentiments de surprise et de jeu. Quand ce qui était passé inaperçu et ignoré dans notre environnement devient soudainement la chose à laquelle nous aurions dû prêter attention depuis le début.


Concept et chorégraphie Daniel Linehan
Création et interprétation Gorka Gurrutxaga Arruti, Anneleen Keppens, Daniel Linehan, Victor Pérez Armero, Michael Schmid, Louise Tanoto
Dramaturgie Alain Franco
Scénographie 88888
Création costumes Frédérick Denis
Son Jeanne Debarsy


sspeciess sera créé le 24 janvier 2020 au deSingel International Arts Campus à Anvers (Belgique).


Daniel Linehan
dans son travail chorégraphique, cherche à obscurcir, en douceur, la frontière qui sépare la danse de tout le reste. Il aborde la création de performances du point de vue de l’amateur curieux, en testant les nombreuses interactions entre la danse et les formes de non-danse, à la recherche d’improbables conjonctions, juxtapositions et parallèles entre les textes, mouvements, images, chansons, vidéos et rythmes. Linehan a travaillé comme danseur et chorégraphe à New York, avant de s’installer à Bruxelles en 2008 où il a suivi le Cycle de Recherche à P.A.R.T.S. En 2007, il crée le solo Not About Everything qui, depuis sa première, a été joué dans plus de 75 théâtres du monde entier. Ses projets plus récents, créés en Belgique, sont Un Sacre du Printemps (2015), dbddbb (2015), Flood (2017), Third Space (2018) et Body of Work (2019). Hiatus est soutenue par les autorités flamandes. Daniel Linehan est Creative Associate au deSingel (Anvers, BE).


Samedi brunch, atelier parents/enfants avec Marie Orts, interprète de Pierre et le loup/Le Poids des choses de Dominique Brun

Samedi brunch, atelier parents/enfants avec Marie Orts, interprète de Pierre et le loup/Le Poids des choses de Dominique Brun

  • Sam. 14 déc. de 11 h à 13 h
  • Centre chorégraphique national d’Orléans - Orléans

Samedi 14 décembre, 11h-13h au CCNO, à partir de 6 ans
— 10€ / 8€ (par duo parent/enfant), sur réservation


À travers Le Poids des choses et l’interprétation chorégraphique de Pierre et le Loup de Sergueï Prokofiev de la chorégraphe Dominique Brun, nous allons découvrir ce que Laban nomme la « palette » de nos efforts et qui caractérisent chacun des personnages de Pierre et le Loup adapté par la chorégraphe. Nous ferons ainsi, tapoter Pierre, flotter l’oiseau, glisser le chat, presser le Grand-Père, épousseter le canard, frapper et fouetter les drôles de chasseurs.


Mercredi 18 décembre, 20h30, au Théâtre d’Orléans
Spectacle : Pierre et le loup/Le Poids des choses de Dominique Brun


Spectacle : jeux chorégraphiques de Rémy Héritier et Laurent Pichaud

Spectacle : jeux chorégraphiques de Rémy Héritier et Laurent Pichaud

  • Jeu. 19 déc. à 19 h
  • Centre chorégraphique national d’Orléans - Orléans

jeux chorégraphiques de Rémy Héritier et Laurent Pichaud
jeudi 19 décembre, 19h au CCNO


Arrivez-vous facilement à parler de danse ? Nous non plus… Alors quoi de mieux qu’une soirée de jeux pour convoquer l’histoire de ces danses qui transpire de nos corps de danseur·euse·s et de spectateur·trice·s.


Conception Rémy Héritier et Laurent Pichaud
Distribution en cours
Lumière Ludovic Rivière


Sur réservation
Tarif : 5€ (moins de 30 ans) / 8€ (abonné CCNO et Scène nationale, demandeur d’emploi) / 10€ (plein)
Rémy Héritier est chorégraphe et danseur. Depuis 2004, il a créé plus d’une dizaine de pièces qui lui permettent d’étendre les contours de l’art chorégraphique à l’intertextualité ou au document, et de convoquer ainsi de nouvelles poétiques du geste.


Laurent Pichaud
est chorégraphe et danseur. Depuis quelques années le souci du lieu de présentation est devenu une constante dans sa démarche – chaque projet est associé à un contexte spécifique, un lieu en lui-même pouvant suffire à définir le sujet d’une pièce.